Comment conserver des champignons frais ?

Comment conserver des champignons frais ?

⏳ Temps de lecture : 3 minutes

Durant votre balade en forêt, vous avez cueilli beaucoup de champignons ? Maintenant, il vous faut les conserver afin de pouvoir les utiliser durant les quelques jours qui suivent la récolte  ! Cependant, comme les champignons sont très fragiles, vous devez faire attention à leur conservation. Que ce soit la congélation, le séchage, ou la conservation naturelle, vous devez faire attention à la stérilisation. Le plus gros risque étant que vos champignons deviennent toxiques. Mais comment alors conserver des champignons frais ? Quelles sont les principales options qui s’offrent à vous ? Ci-après la réponse !

Conserver des champignons frais au réfrigérateur

Lorsqu’il est question de conserver des champignons frais, le réfrigérateur se présente comme une solution évidente. En effet, cette méthode vous permet de les conserver durant une semaine.

Comment s’y prendre ? Eh bien, il vous suffit de les mettre dans un sac de papier. Assurez-vous de les placer loin des aliments très odorants. En effet, les champignons sont des aliments qui absorbent facilement les odeurs.

Attention, le sachet en plastique est à éviter si vous souhaitez conserver vos champignons au frais dans le réfrigérateur. En fait, celui-ci a pour effet d’accélérer sa détérioration.

La déshydratation

Les champignons frais se conservent plus longtemps lorsqu’ils sont déshydratés. A cet effet, vous pouvez procéder comme suit :

  • émincez vos gros champignons (cette étape est inutile pour les petits champignons comme les trompettes ou les chanterelles.) ;
  • disposez-les sur un plateau recouvert d’essuie-tout et évitez de les tasser ;
  • placez ensuite le plateau dans un endroit aéré et non exposé directement au soleil (pour éviter qu’ils ne noircissent) ;
  • si vous souhaitez les sécher à l’intérieur, vous pouvez les disposer sur du fil de cuisine, près d’une source de chaleur ;
  • si le séchage est effectué à l’extérieur, n’oubliez pas de les rentrer la nuit. Cela permet d’éviter que l’humidité les fasse pourrir.

Retenez par ailleurs que le temps de séchage peut varier selon la température et l’humidité. Mais en général, le séchage des champignons se fait en moins d’une semaine. Cela aide à la conservation de la saveur et évite l’apparition des moisissures.  

Conserver ses champignons frais naturellement

Cette méthode de conservation des champignons frais est parfaite si vous avez cueilli une très grande quantité de champignon. Voici les étapes à respecter pour conserver vos champignons frais naturellement :

  • ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre et une autre de gros sel dans un litre d’eau ;
  • faites ensuite bouillir le mélange et plongez-y vos champignons pendant 2 minutes afin qu’ils blanchissent ;
  • sortez-les de l’eau bouillante et égouttez-les sur du papier absorbant ou sur un linge propre ;
  • stérilisez vos bocaux en les ébouillantant et mettez-y vos champignons ;
  • remplissez vos bocaux d’eau salée à raison de 10 g de sel par litre ;
  • fermez ensuite vos bocaux et stérilisez-le tout pendant 2 heures à 100 °C.

Voilà, vous pouvez maintenant les conserver au frais et consommer vos champignons durant l’année.

La conservation à l’huile

Pour rendre vos champignons plus goûteux tout en augmentant leur durée de conservation, l’huile est un excellent allié. Il suffit de suivre les étapes suivantes :

  • blanchissez vos champignons dans un litre d’eau auquel vous aurez ajouté une cuillère à soupe de vinaigre et une autre de gros sel pendant 10 minutes ;
  • égouttez-les ensuite et émincez-les ;
  • réservez vos champignons ainsi préparés dans un bocal et ajoutez-y de l’huile d’olive ;
  • selon vos préférences, vous pouvez y ajouter des herbes et des épices comme une gousse d’ail, du poivre ou encore du piment.

Il ne vous reste plus maintenant qu’à attendre un moins avant de déguster vos champignons.

Le vinaigre pour conserver des champignons frais

Si vous souhaitez conserver des champignons de petites tailles, vous pouvez utiliser du vinaigre. Pour cela, commencez par mettre 2 gousses d’ail, 2 échalotes coupées en deux, des grains de poivre, et du sel fin dans une casserole d’eau. Portez ensuite le mélange à ébullition et plongez-y vos champignons pendant 10 minutes.

Par la suite, égouttez-les et mettez-les dans des bocaux stérilisés. Ajoutez-y du vinaigre (celui de votre choix), et le tour est joué. Il ne vous reste plus qu’à attendre 3 semaines et vous pouvez déguster vos champignons.


Attention la cueillette de champignons comporte des risques. Ne mangez jamais un champignon dont vous n’êtes pas sûr(e) à 100% qu’il soit comestible. Pour cela formez-vous afin de connaître les règles de cueillette et faites appel à un mycologue pour vérifier votre cueillette si vous n’êtes pas sûr(e).

Formation Champignons – Le Chemin de la Nature

Apprenez à identifier, cueillir et cuisiner les champignons comestibles qui se trouvent autour de chez vous

A lire également : Peut-on congeler des champignons frais ?

À découvrir

A la découverte du champignon oreille de judas

A la découverte du champignon oreille de judas

A la découverte du champignon vesse de loup

A la découverte du champignon vesse de loup

A la découverte du champignon collybie à pied velouté

A la découverte du champignon collybie à pied velouté

A la découverte du champignon pied bleu

A la découverte du champignon pied bleu

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents