Comment cultiver et récolter le chou kale ?

Comment cultiver et récolter le chou kale ?

⏳ Temps de lecture : 2 minutes

Dans cet article nous allons voir comment cultiver du chou kale et le récolter ensuite. Nous partagerons aussi quelques astuces utiles pour profiter au mieux de sa saveur.

Le chou est un sublime légume qui s’adapte assez bien à l’hiver. Et le chou kale dont nous parlerons dans cet article, est un bon exemple. De plus il a des vertus sur la santé qui sont non négligeables. Voyons ensemble comment cultiver et récolter le chou kale dans son potager, afin d’en profiter au maximum.

C’est quoi le chou kale?

Le chou kale est un chou vert frisé de la famille des Brassicacées. On peut encore l’appeler plus simplement chou frisé. En fait c’est une très vieille variété de chou frisé aux feuilles originales. Ce chou ne forme pas de pommes comme les autres ce qui fait son originalité.

Le chou kale est assez populaire en ce moment parce que c’est un chou qui a beaucoup de valeur nutritionnelle. Il est très riche en vitamines, en calcium et en antioxydants. Sans oublier qu’il est très peu calorique. une bonne nouvelle pour notre santé !

Comment cultiver du chou kale?

Maintenant que les présentations sont faites, voyons comment cultiver le chou kale. Tout d’abord, il faut noter qu’il aime les climats frais. Ainsi on peut le planter juste avant l’hiver. Il faut le planter en exposition soleil mi- ombre.

On peut le cultiver dans un grand jardin ou même dans un petit potager vu qu’il ne prend pas trop de place. On peut même s’en servir comme une plante ornementale au milieu d’un massif.

Comment le récolter ?

Le chou kale est un chou d’hiver, on pourra donc le récolter du mois d’octobre jusqu’au mois de mars. Au cas où il n’a pas gelé trop fort pendant l’hiver, on peut le retrouver l’année d’après.

Pour le récolter on coupe simplement les feuilles de la tige. Il faut couper les feuilles du bas en premier et continuer vers le haut progressivement. On cueillera les feuilles au fur et à mesure des besoins. Ainsi ça fera moins de gaspillage. C’est aussi ça l’avantage de l’avoir dans son potager.

Quelques astuces

Une fois la récolte terminée, comment faire pour le cuisiner ? Pour cela, on peut le faire blanchir dans l’eau bouillante. On peut le faire sauter à la poêle avec un petit peu de matière grasse, un peu d’oignon et d’ail. 

On peut aussi le manger en salade. Dans ce cas là on va plutôt choisir les joints de seuil un petit peu plus tendres. Ses feuilles sont même encore meilleures quand il a eu une petite gelée, ça va les attendrir.

Bien entendu ce sont les feuilles qu’on mangera et pas les tiges.

A lire également : Comment planter des choux


Formation en jardinage – 40kg de légumes en partant de zéro

La méthode étape-par-étape pour faire son potager à la maison. Sans avoir la main verte. Sans savoir bricoler. Sans y passer tous ses week-ends.

À découvrir

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment arroser les tomates ?

Comment arroser les tomates ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents