Comment reconnaitre un cèpe ?

Comment reconnaitre un cèpe ?

⏳ Temps de lecture : 3 minutes

Les cèpes font partie des champignons comestibles les plus connus en France. Ils comportent de nombreuses protéines très bénéfiques pour l’organisme humain. Seulement, il est très facile de les confondre avec d’autres types de champignons qui ne sont pas toujours conseillés à la consommation. Du coup, il faudra faire très attention pour d’éviter une intoxication alimentaire. Justement, cet article est fait pour toutes les personnes qui se demandent comment reconnaitre un cèpe. Nous vous invitons donc à découvrir quelques critères propres à cette espèce.

La taille, comme un élément d’identification des cèpes

Vous vous demandez comment reconnaître les cèpes ? Eh bien, le premier critère d’identification est la taille. Contrairement à d’autres champignons de leur espèce, ils n’ont pas une si grande taille. Certes, il n’est pas rare d’en voir de taille vraiment impressionnante, mais dans la majorité des cas, elle ne dépasse pas les 20 centimètres.

Ce serait donc une erreur de votre part de tomber sur des champignons ayant une taille largement supérieure à cette moyenne et les considérer comme étant des cèpes au premier coup d’œil.

Il est vrai qu’il y en a de très petits, mais au-delà de 30 centimètres de taille, il ne s’agit très probablement plus d’un cèpe.

Mais, ce n’est pas le seul critère qui vous permettra de les distinguer des autres espèces de champignons.

La couleur pour savoir comment reconnaitre un cèpe

Il est également possible d’identifier les cèpes en se basant sur leur couleur. Déjà, il faut retenir qu’il existe plusieurs types de cèpes. Et, presque chaque catégorie à sa couleur spécifique.

En conséquence, vous serez même capable de déterminer exactement de quel cèpe il est s’agit en vous basant sur sa couleur.

Vous verrez des cèpes de couleur jaune, mais aussi d’autres qui possèdent une coloration brune. Pour cette catégorie, vous ne verrez pas de lamelle en dessous. Notez aussi qu’il existe des cèpes de couleur blanche et de beaucoup d’autres colorations. Cependant, il faut reconnaître qu’ils ne sont pas tous comestibles.

La tige de votre cèpe

La tige du cèpe est aussi un élément d’identification très important. En réalité, tous les champignons ne sont pas de la même espèce et de ce fait, ils ne possèdent pas la même tige.

Vous en verrez certains qui ont une tige très molle et très fine. Mais les cèpes sont tous différents. Ils sont particulièrement reconnus pour la solidité de leur tige. On pourrait même parler de tronc au lieu de tige.

Il est même possible de les gratter avec l’aide d’un couteau, sans pour autant les briser. C’est donc un critère très important qui vous évite de faire une erreur.

Aussi, il faudrait ajouter le chapeau du cèpe qui est un peu dur.

L’ensemble de ces éléments vous permettra donc de reconnaître sans problème les cèpes. Vous n’aurez désormais plus du mal à les distinguer des autres espèces de champignons.


Attention la cueillette de champignons comporte des risques. Ne mangez jamais un champignon dont vous n’êtes pas sûr(e) à 100% qu’il soit comestible. Pour cela formez-vous afin de connaître les règles de cueillette et faites appel à un mycologue pour vérifier votre cueillette si vous n’êtes pas sûr(e).

Formation Champignons – Le Chemin de la Nature

Apprenez à identifier, cueillir et cuisiner les champignons comestibles qui se trouvent autour de chez vous

À découvrir

A la découverte du champignon oreille de judas

A la découverte du champignon oreille de judas

A la découverte du champignon vesse de loup

A la découverte du champignon vesse de loup

A la découverte du champignon collybie à pied velouté

A la découverte du champignon collybie à pied velouté

A la découverte du champignon pied bleu

A la découverte du champignon pied bleu

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents