Comment valoriser ses déchets verts ?

Comment valoriser ses déchets verts ?

⏳ Temps de lecture : 2 minutes

Les déchets verts représentent 23% de l’ensemble des déchets collectés sur le territoire français. Vous souhaitez savoir comment les valoriser ? Et bien vous êtes au bon endroit.

Les différents types de déchets verts

Parmi les déchets verts on pourra noter :

  • Les tontes de gazon
  • Les tailles de haies et d’arbustes
  • Les feuilles mortes
  • Les résidus d’élagage
  • Les fleurs fanées

Si vous avez un jardin, vous avez la possibilité de réutiliser assez facilement vos déchets verts. Cela présente plusieurs avantages comme : limiter vos déplacements en déchetterie, améliorer et enrichir votre sol ou encore économiser sur l’achat de compost ou d’engrais.

Valoriser ses déchets verts

Le paillage

Les déchets verts sont étalés sur le sol autour des cultures et se décomposent pour former de l’humus. C’est une solution simple et efficace pour les valoriser.

L’alimentation animale

Si vous avez des poules ou des lapins, n’hésitez pas à leur donner vos épluchures de légumes ou les tontes de pelouse.

Le compostage

Si vous n’avez pas encore de composteur dans votre jardin, vous pouvez faire une demande à votre commune.

Sinon vous avez la possibilité d’en commander un prêt à l’emploi en ligne.

Le compostage permet d’assurer la décomposition de vos déchets de cuisine et jardin, pour créer un fertilisant naturel.

L’énergie

Toutes les branches d’arbres et arbustes peuvent vous permettre de servir de combustible pour votre cheminée par exemple. Attention à ce que le bois soit bien sec bien (évidemment).

ATTENTION ! Brûler ses déchets verts est strictement interdit en France et ne constitue donc pas une manière de valoriser ses déchets verts (ce serait bien trop simple sinon). Le brulage des déchets participer également aux émissions de CO2 en le libérant dans l’atmosphère.

Produire moins de déchets

Le meilleur moyen de valoriser ses déchets verts est de ne pas en produire (vous avez compris le principe !).

Une 1ère solution consiste planter des arbustes à croissance lente afin de limiter la production de déchets vers liés à la taille de vos haies par exemple.

De plus, nous vous encourageons à limiter le nombre de tailles de vos arbustes et haies, surtout au printemps, afin de ne pas perturber la nidification des oiseaux, et limiter vos déchets verts.

Vous avez également la possibilité de planter une pelouse à croissance lente. Cela peut coûter un peu plus cher mais vous économiserez sur les tontes. Il n’y a plus qu’à appliquer maintenant 🙂

N’hésitez pas à nous partager en commentaire toutes vos astuces pour valoriser vos déchets verts.

A lire également : 3 règles à respecter pour réussir son compost

À découvrir

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment arroser les tomates ?

Comment arroser les tomates ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents