Cultiver du céleri à couper

Cultiver du céleri à couper

⏳ Temps de lecture : 3 minutes

Dans cet article, nous parlerons du céleri à couper et de la manière dont il faut s’y prendre pour en cultiver à domicile.

Un peu de culture …

Que ce soit la première fois que vous entendiez parler de céleri ou non, vous êtes à la bonne adresse pour avoir un aperçu de ce qu’est le céleri à couper et découvrir quelques-unes des variétés qui existent.

Le céleri à couper est une plante potagère, qui semble être d’origine italienne (lombard séléri), et qui joue le rôle de draineur dans les reins, très utile pour aider l’organisme à se débarrasser de toxines. Riche en minéraux, il n’est pas étonnant d’en retrouver parmi les ingrédients de certains repas et salades, de boissons énergisantes,… Cela favorise la digestion, est excellent pour un régime, est très riche en vitamines A, C et K et j’en passe ! Voyons voir tout d’abord comment se cultive du céleri à couper !

Parmi les différentes variétés de céleri, l’on peut en citer quelques-unes dont le céleri-rave, le céleri à branche, le céleri à côte, le céleri vivace, l’ache des montagnes, l’ache des marais, le céleri à couper, etc. Celui dont nous allons parler et que l’on appelle aussi céleri Parcel. Il se distingue bien sûr des autres, au moins par la manière dont il est cultivé !

La culture du céleri à couper

Du céleri à couper sous châssis

Il est nécessaire pour cela de disposer :

  • D’un châssis (cela va de soi) ;
  • De terreau ;
  • D’un arrosoir et de l’eau ;
  • De quelques feuilles de journal ;
  • D’un tunnel en plastique ;
  • Et quelques semences de céleri.

Tout d’abord, nous devons mettre une bonne couche de terreau dans le châssis aménagé à cet effet et qui servira de socle à notre culture. C’est-à-dire celle au-dessus de laquelle les semences de céleri établiront domicile. Le terreau doit être abondamment arrosé avant d’y mettre le semis de ces graines parfumées (elles sentent drôlement le céleri, hehehe).

Le semis doit se faire à la volée ! Il faudra ensuite les recouvrir d’une autre légère couche de terreau que nous devrons tasser assez fortement. Et ce n’est pas tout ! Ces petites graines requièrent tellement d’humidité que pour s’assurer d’en fournir assez aux semences de céleri à couper, nous devrons encore recouvrir cette dernière couche de feuilles de journal, dont le dessus sera aussi saupoudré de terreau pour s’assurer que cette humidité est bien conservée. L’avant-dernière étape consistera à arroser le tout abondamment et permettre ainsi une bonne levée.

Le tunnel en plastique (à placer au-dessus, une fois les étapes précédentes suivies) que vous pouvez désormais vous procurer dans des jardineries ou la grande distribution permettra de conserver la chaleur au maximum.

Du céleri à couper en pot

Vous devrez répéter les mêmes étapes qu’avec un châssis après avoir rempli celui-ci de terreau mais, et aurez juste besoin à la place :

  • D’un pot ;
  • De terreau ;
  • D’un arrosoir et de l’eau ;
  • D’une feuille de journal ;
  • Et quelques semences de céleri.

A vos « Parcel », cultivez !

Vous l’aurez compris, la culture du céleri c’est une toute petite parcelle et un peu de volonté. Pas besoin d’avoir la main verte pour ça, le céleri en a déjà la couleur.

La culture du céleri peut se faire sous châssis mais, l’avantage avec le pot est incontestablement qu’après la levée, il peut être placé directement sur le balcon à la lumière du soleil, puisqu’il nécessite beaucoup moins de place. Après, il n’y a qu’à le couper et à l’utiliser comme nous l’entendons dans nos recettes !

A lire également : Cultiver du basilic en pot


Formation en jardinage – 40kg de légumes en partant de zéro

La méthode étape-par-étape pour faire son potager à la maison. Sans avoir la main verte. Sans savoir bricoler. Sans y passer tous ses week-ends.

À découvrir

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment arroser les tomates ?

Comment arroser les tomates ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents