Fabriquer son terreau de feuilles

Fabriquer son terreau de feuilles

⏳ Temps de lecture : 3 minutes

Dans cet article nous verrons comment fabriquer son terreau de feuilles afin de valoriser les feuilles mortes et de fertiliser le sol gratuitement. Quand on possède une propriété avec des arbres et des arbustes, on se retrouve souvent avec beaucoup de feuilles mortes qui jonchent le sol. Et c’est normal. Seulement certains s’en débarrassent en les brûlant et d’autres ne savent pas quoi en faire. Dans cet article nous allons vous donner la solution qui est non seulement assez facile à mettre en œuvre, mais surtout très bonne pour la vie des arbres et du potager. Voyons ensemble comment valoriser les feuilles mortes grâce au terreau. 

Pourquoi faire un terreau de feuilles?

Parmi les nombreuses bonnes raisons qui pourraient nous pousser à faire un terreau de feuilles, nous en avons sélectionné deux. 

Première raison : faire un terreau de feuilles est une question de sécurité et de propreté.

Et oui ! C’est tout d’abord une question de sécurité. Quand on se balade dans les allées d’un jardin ou d’un bois, on peut facilement avoir un accident en glissant sur des feuilles mortes (so bad !). Surtout si celles-ci sont humides. C’est donc mieux de le mettre dans un composteur pour en faire du terreau pour les plantes.

Deuxième raison : Il permet de fertiliser le sol

Le sol a besoin d’être enrichi pour produire des arbres avec de beaux fruits que l’on adore et de beaux légumes savoureux. Et en permaculture, c’est mieux d’utiliser les ressources naturelles disponibles. Dans la nature, les feuilles mortes servent de fertilisant. Faire de l’humus avec les feuilles mortes revient juste à faire preuve de bon sens en imitant la nature et en évitant d’ajouter des engrais chimiques.

Maintenant que vous êtes convaincus qu’il est utile de faire un terreau de feuilles, voyons comment en fabriquer.

Comment en fabriquer ? 

C’est l’une des actions les plus simples à faire lorsqu’on jardine. Mais simple ne veut pas dire moins physique, donc il va falloir un peu se retrousser les manches pour accomplir cette mission. Suivons ces quelques étapes.

  • D’abord, on va ramasser les feuilles. On va faire attention ici à ne pas ramasser des feuilles malades qui pourraient éventuellement créer des problèmes. 
  • Ensuite on va déposer environ 30 cm de feuilles dans le composteur. 
  • Puis on mettra une couche de tonte de gazon ou d’orties (orties qu’on ne broie pas) au-dessus pour accélérer la décomposition des feuilles. On peut aussi utiliser les feuilles de consoude.
  • Enfin on va ajouter un peu de vieux compost au-dessus de tout ça, histoire d’accélérer encore le processus de décomposition et d’obtenir un bon terreau. Si le vieux compost n’est pas disponible, on peut tout simplement y ajouter de la terre de jardin. 

Voilà, notre préparation est terminée! Il suffit juste d’attendre quelques mois pour utiliser notre terreau de feuilles. On peut continuer à ajouter des feuilles au fur et à mesure que les feuilles mortes tombent des arbres. 

Quelques astuces!

En bonus voici quelques astuces pour faciliter la fabrication du terreau de feuilles. 

Astuces N°1 : Pour faciliter le ramassage des feuilles mortes, il faut le faire après une pluie ou tout simplement quand les feuilles sont légèrement mouillées ou humides. Parce qu’à ce moment, elles sont plus faciles à ramasser et à transporter.  

Astuce N°2 : Il ne faut pas hésiter à utiliser le bac de votre tondeuse pour ramasser les feuilles avec le gazon. En plus les tontes de gazon vont servir d’activateur pour le compost.

Astuce N°3 : Le composteur a besoin d’être à l’ombre pour un humus de qualité. Du coup s’il arrive que celui-ci soit sec, il faut l’arroser !

A lire également : Quoi mettre dans votre compost ?


À découvrir

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment arroser les tomates ?

Comment arroser les tomates ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents