Les 12 principes de la permaculture

Les 12 principes de la permaculture

⏳ Temps de lecture : 4 minutes

La permaculture nous offre une série de solutions pratiques pour un monde meilleur. Les 12 principes de la permaculture sont le plus souvent utilisés en relation avec les systèmes de culture alimentaire, mais peuvent également servir de guide dans toutes les parties de notre vie.

Pour nous aider à comprendre comment la permaculture nous conduit à un mode de vie plus éthique et plus durable, il est utile d’examiner les 12 principes de la permaculture proposés par David Holmgren, l’un des précurseurs de ce mode de vie :

Observer et interagir

Il est vraiment important d’être observateur et de réagir à ce que nous voyons pour évoluer vers un mode de vie plus éthique et plus durable.

Nous pouvons apprendre de la nature et des Hommes, en observant comment les autres ont adopté une approche plus verte et plus éthique, et en travaillant avec les personnes qui nous entourent pour atteindre nos objectifs les plus ambitieux.

Capter et stocker l’énergie

L’énergie est abondante sur notre planète. Apprendre à capter et à stocker cette énergie ; dans des plantes, avec des infrastructures d’énergie renouvelable, ou d’une autre manière, est la clé d’un mode de vie durable.

Cultiver sa propre nourriture à la maison est un excellent moyen de capter et de stocker l’énergie de notre soleil. La mise en place d’infrastructures solaires est également un plus dans un système de permaculture.

Obtenir un rendement

Nous avons le pouvoir de travailler main dans la main avec la nature pour obtenir tout ce dont nous avons besoin au quotidien.

Obtenir un rendement peut se faire par l’utilisation des techniques de jardinage biologique pour produire de la nourriture mais il peut également s’agir d’obtenir tout simplement du bonheur, la santé physique et mentale.

Un mode de vie durable qui respecte les principes de la permaculture peut nous permettre d’obtenir toutes sortes de rendements qu’ils soient palpables ou non.

S’améliorer grâce aux retours d’expériences

Comprendre où nous avons réussi et où nous avons échoué est d’une importance vitale pour créer un changement réel et durable.

Par exemple, en analysant et en évaluant tout ce que nous consommons dans nos maisons, nous pouvons prendre de meilleures décisions d’achat. En réduisant, en réutilisant, en recyclant et en régulant nos pires tendances consuméristes.

Utilisation des énergies renouvelables

En utilisant la puissance du soleil, du vent ou de l’eau, nous pouvons alimenter nos maisons, faire pousser nos aliments et régénérer notre environnement.

Plutôt que de nous reposer sur des combustibles fossiles limités et polluants, nous devrions utiliser pleinement les sources d’énergie renouvelables.

Réduire sa production de déchets

Parmi les principes de la permaculture, celui-ci vise à tendre vers un mode de vie sans déchets signifie examiner tous les déchets que nous jetons et essayer de les éliminer à la source.

Nous pouvons y parvenir en achetant plus intelligemment. En réutilisant ou en recyclant lorsque c’est possible, en compostant et en travaillant avec des entreprises éthiques qui prennent en compte les déchets tout au long du cycle de vie de leurs produits.

De la vision globale jusqu’aux détails

Qu’il s’agisse de concevoir un nouveau jardin potager ou un tout nouveau mode de vie durable, nous devons avoir une vue d’ensemble avant de nous attaquer aux petites choses.

Penser de manière globale, dans tous les domaines de notre vie, peut nous aider à avancer dans une direction positive.

Travailler ensemble

On peut associer des cultures dans son jardin et extrapoler cette idée à l’être humain. Associer les hommes vers un but commun. Créer une durabilité ensemble par la coopération et la collaboration (partage de graines, de connaissances etc.)

Doucement mais sûrement

Chaque voyage commence par un seul pas. Chaque fois que nous essayons d’en faire trop et trop tôt, il est facile de se sentir dépassé.

La meilleure façon d’évoluer vers un changement durable est d’apporter de petits changements progressifs.

Par exemple, ne commencez pas avec un potager de 200m2, mais lancez-vous tout d’abord dans un petit jardin sur votre balcon.

Utiliser et valoriser la diversité

Tout comme les écosystèmes fonctionnent mieux lorsqu’ils sont composés d’une plus grande variété de plantes et d’animaux différents, la société humaine fonctionne mieux lorsqu’une variété de personnes différentes est représentée.

Dans votre jardin, votre maison et votre vie en général, c’est une bonne idée de promouvoir et de valoriser la diversité sous toutes ses formes.

Utiliser les espaces

Les lieux où deux interfaces ou éléments différents se rejoignent sont souvent les plus intéressants et les plus productifs. Il est important d’utiliser chaque espace disponible pour améliorer son rendement.

Répondre de manière créative au changement

Enfin, le changement est une partie inévitable de la vie. Il est important de se rappeler que la permaculture ne concerne pas seulement le présent, mais aussi l’avenir.

Les choses changent et évoluent avec le temps. Les saisons, les comportements, le climat… la façon dont nous réagissons à ces changements déterminera le progrès durable dans les années à venir.

Les 12 principes de la permaculture constituent un point de départ pour bien comprendre ce concept et peuvent commencer à nous donner une idée de la manière dont nous pouvons traduire la pensée en action. Et passer à un mode de vie plus éthique – et véritablement durable, un meilleur monde que nous laisserons à nos enfants.

A lire également : Qu’est-ce que la permaculture?


Formation en Permaculture – Invitez la permaculture dans votre jardin

Envie de créer ou de transformer votre lieu grâce à la permaculture ? Ce programme est fait pour vous !

À découvrir

Qu’est-ce qu’une butte en permaculture ?

Qu’est-ce qu’une butte en permaculture ?

Comment pailler son jardin ?

Comment pailler son jardin ?

Comment pailler son jardin potager

Comment pailler son jardin potager

Comment valoriser ses déchets verts ?

Comment valoriser ses déchets verts ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents