Les propriétés de la consoude officinale

Les propriétés de la consoude officinale

⏳ Temps de lecture : 3 minutes

De nombreuses plantes sauvages regorgent de bienfaits. Parmi celles-ci, la consoude officinale se démarque de par ses propriétés médicinales. En effet, cette plante peut aussi être bénéfique pour la santé en plus d’être un fidèle allié du jardinier, . Découvrez ci-après ses principales propriétés !

Quelle partie de la plante utiliser ?

La grande consoude, ou consoude officinale, est une plante avec un long passé thérapeutique. En effet, durant l’Antiquité, elle a été utilisée par les Grecs pour refermer les plaies ouvertes. Pour ce faire, ils utilisaient les racines juteuses de la consoude.

Vous pouvez aussi utiliser les feuilles de consoude pour ses effets thérapeutiques. En fait, celles-ci renferment de l’allantoïne. Il s’agit d’une substance qui agit en stimulant la multiplication cellulaire des os et de la peau. C’est d’ailleurs sa capacité à « ressouder les os » qui lui a valu son nom. Pour utiliser cette plante, il est préférable d’opter pour un macérât huileux ou un cataplasme.

Il convient aussi de noter que l’idéal est de cueillir les racines au printemps. Les feuilles, quant à elles, sont à récolter entre juin et septembre.

La consoude officinale et ses propriétés thérapeutiques

La consoude officinale a de multiples propriétés. En effet, elle est anti-inflammatoire, astringente, cicatrisante, émolliente et adoucissante. Par ailleurs, elle peut être utilisée en interne ou en externe.

La consoude officinale en usage externe

Vous pouvez profiter des propriétés citées ci-après lorsque vous utilisez la consoude en externe.

Astringente et cicatrisante

Grâce à ces propriétés, la consoude peut être utilisée pour traiter les entorses. Mais aussi les fractures et les contusions. Il en est de même pour le cas des escarres et des plaies. Comment s’y prendre ? Eh bien, il vous suffit d’appliquer la consoude en compresses.

Emolliente

Dans le domaine de la dermatologie, cette propriété de la consoude est très utile. En effet, elle permet de traiter le psoriasis, l’acné, les furoncles et la déshydratation cutanée. D’ailleurs, les nourrices d’autrefois utilisaient la racine de consoude pour soulager les mamelons gerçés.

Anti-inflammatoire

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, la consoude officinale est aussi excellente pour traiter les élongations musculaires. Tel est aussi le cas des douleurs articulaires et rhumatismales. Elle permet aussi de purifier les poumons et de traiter les toux sèches. Pour cela, il faut l’utiliser en cataplasme.

Adoucissante

La consoude est aussi votre meilleure alliée en cas de crevasses, de piqûres d’insectes ou de gerçures.

L’usage interne de la consoude officinale

En usage interne, la consoude officinale permet de soigner les troubles digestifs. Aussi, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, elle soulage les colites ulcéreuses et les diarrhées. Vous pouvez l’utiliser en infusion pour cela.

Lorsqu’elle est prise en interne, la consoude atténue aussi les douleurs dues à l’arthrose. Il en est de même pour les crampes et les névralgies musculaires. En effet, cette plante favorise le relâchement musculaire grâce à sa propriété astringente.

Sachez cependant que la présence d’une substance hépatotoxique limite l’utilisation interne de la consoude officinale .

Toxicité de la consoude officinale

L’usage de la consoude est limité à six semaines par an au maximum, notamment pour un usage interne. Pour cause, cette plante contient une substance appelée pyrrolizidines qui peut s’accumuler dans l’organisme. Or, il s’agit d’un actif qui est potentiellement toxique pour le foie.

Indications thérapeutiques de la consoude

La consoude officinale est indiquée en cas de :

  • contusions ;
  • fractures ;
  • affections dermatologiques ;
  • plaies ;
  • arthrite ;
  • arthrose ;
  • douleurs articulaires ;
  • douleurs musculaires ;
  • crampes ;
  • gerçures ;
  • troubles digestifs ;

Bien évidemment, si vous avez des problèmes cutanés comme l’acné vous pouvez utiliser la consoude. Dans ce cas, vous profiterez de ses effets qui détendent les tissus enflammés.  

Quelles sont ses contre-indications et précautions d’emploi ?

Avant d’opter pour l’usage de la consoude comme traitement thérapeutique, ci-après quelques informations à retenir :

  • la consoude est à proscrire en cas de traitement hépatotoxiques l’usage ;
  • les femmes enceintes ou allaitantes, et les enfants ne doivent pas utiliser la consoude ;
  •  cette plante ne peut pas être appliquée sur une plaie ouverte que vous n’avez pas nettoyée.

Enfin, retenez que si vous souhaitez l’utiliser pour soigner vos plaies, le traitement ne doit pas dépasser les trois jours.


Si vous avez des doutes, rapprochez-vous d’un naturopathe qui saura parfaitement vous conseiller sur l’utilisation de la consoude. Vous pouvez également suivre une formation sur la phytothérapie.

Formation en phytothérapie – Se soigner par les plantes

Découvrez 8 cours de phytothérapie pour apprendre à vous soigner avec les plantes !

A lire également : Quels sont les bienfaits des aiguilles de pin pour la santé ?

À découvrir

À la découverte du Moringa : origine, bienfaits, consommation, culture

À la découverte du Moringa : origine, bienfaits, consommation, culture

A la découverte du laiteron maraîcher

A la découverte du laiteron maraîcher

A la découverte du genévrier commun

A la découverte du genévrier commun

Comment récolter la sève de bouleau ?

Comment récolter la sève de bouleau ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents