Peut-on congeler des champignons frais ?

Peut-on congeler des champignons frais ?

⏳ Temps de lecture : 3 minutes

Girolles en été, cèpes en août et en septembre, rosés des prés durant l’automne, … la saison des champignons est généralement très courte. Vous avez passé beaucoup de temps à les cueillir et vous souhaitez les conserver pour les savourer toute l’année ? La congélation est « la » solution pour profiter plus longtemps de vos champignons. Toutefois, cette méthode doit se faire selon certaines règles. En effet, congeler des champignons frais ne s’improvise pas. Suivez le guide !

Quelle méthode pour congeler des champignons ?

Il est tout à fait possible de congeler des champignons frais. Mais avant de passer à l’action, vous devez savoir que l’eau est l’ennemi principal de la congélation. Or, le champignon est composé essentiellement d’eau. Cela a pour effet de lui faire perdre sa couleur et de le rendre spongieux. Que faire alors ?

Avant de passer à la congélation de vos champignons, voici quelques étapes à suivre :

  • choisir les spécimens les plus fermes et les plus uniformes ;
  • trier les champignons et privilégier ceux dont le chapeau est attaché parfaitement au pied ;
  • passer au nettoyage des champignons (suppression des parties abîmées, élimination des salissures et de la terre à la brosse à champignons, rinçage à l’eau sans les laisser tremper, et séchage sur un linge propre).
  • couper les champignons nettoyés en lamelles.

Comme les champignons sont particulièrement aqueux, il est conseillé de les congeler cuits. Pour ce faire, vous devez les blanchir en les plongeant dans de l’eau bouillante durant deux minutes.

Ensuite, transférez-les dans un bol d’eau froide. Cela permettra d’éviter qu’ils ne cuisent. Assurez-vous par la suite de bien les sécher et placez-les sur un plateau recouvert de papier sulfurisé pour les congeler. A cette étape, vous devez bien les séparer pour assurer leur congélation.

Une fois congelés, vous pouvez placer vos champignons dans une boîte ou un sachet pour faire de la place dans votre congélateur.

Astuces pour conserver les champignons congelés plus longtemps

Pour que vos champignons puissent se conserver jusqu’à 12 mois au congélateur, vous devez faire attention à la mise en température. En fait, assurez-vous de baisser la température de votre congélateur entre – 18°C et – 25°C avant l’opération. Par la suite, veillez à la maintenir à – 14°C.

Outre cela, si l’usage futur de vos champignons ne nécessite pas des morceaux bien distincts, vous pouvez tout simplement les emballer en vrac dans un sac de congélation. Si au contraire, vous avez besoin de champignons en morceaux, laissez-les d’abord figer au congélateur durant deux heures avant de les placer dans un sachet ou dans une boîte.

Peut-on congeler des champignons frais en entier ?

Si généralement les champignons sont congelés en lamelles, il est tout à fait possible de les congeler en entier. Effectivement, le fait de les couper répond seulement à une question de praticité. Cela permet de prélever la quantité souhaitée à chaque fois que vous souhaitez utiliser vos champignons dans vos sauces ou accompagner votre steak d’agneau.

En optant pour cette solution, assurez-vous de ne congeler que des individus bien fermes. Sachez aussi que pour blanchir des champignons frais entiers, vous aurez besoin de plus de temps. Comptez environ 4 minutes de passage dans l’eau bouillante pour les champignons entiers. Par la suite, comme pour les lamelles, veillez à bien sécher vos champignons entiers en les disposant sur une plaque recouverte de papier cuisson. Placez-les ensuite quelques heures au congélateur avant la mise en boîte ou en sachet.

Est-il possible de ne pas blanchir les champignons avant de les congeler ?

Vous avez à congeler des kilos de champignons et vous n’avez pas le temps de les blanchir ? Rassurez-vous, congeler des champignons frais sans les blanchir est entièrement faisable. Toutefois, cette démarche n’est applicable que pour les champignons épais comme les morilles par exemple. Pour cela, commencez par émincer vos champignons puis badigeonnez-les d’huile. Et voilà ! Le tour est joué ! Vous pouvez maintenant les mettre dans un sac hermétique et les placer directement au congélateur.

Néanmoins, sachez que les champignons congelés crus auront tendance à avoir moins de saveurs une fois décongelés. De plus, la décongélation peut les rendre toxiques en favorisant le développement d’agents de pourriture.


Attention la cueillette de champignons comporte des risques. Ne mangez jamais un champignon dont vous n’êtes pas sûr(e) à 100% qu’il soit comestible. Pour cela formez-vous afin de connaître les règles de cueillette et faites appel à un mycologue pour vérifier votre cueillette si vous n’êtes pas sûr(e).

Formation Champignons – Le Chemin de la Nature

Apprenez à identifier, cueillir et cuisiner les champignons comestibles qui se trouvent autour de chez vous

A lire également : Quels champignons peut-on ramasser en automne ?

À découvrir

A la découverte du champignon oreille de judas

A la découverte du champignon oreille de judas

A la découverte du champignon vesse de loup

A la découverte du champignon vesse de loup

A la découverte du champignon collybie à pied velouté

A la découverte du champignon collybie à pied velouté

A la découverte du champignon pied bleu

A la découverte du champignon pied bleu

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents