Quoi mettre dans votre bac à compost ?

Quoi mettre dans votre bac à compost ?

⏳ Temps de lecture : 2 minutes

Vous vous intéressez sûrement au compostage de vos déchets à la maison mais vous avez des doutes sur quoi mettre dans votre bac à compost. Voici un petit éclaircissement sur le sujet.

L’ensemble de vos déchets végétaux et animaux se décomposent avec le temps. Le résultat de cette décomposition va permettre de nourrir la terre et les plantes de votre potager.

Mais attention, tous les déchets se décomposent à des vitesses différentes, c’est pourquoi il va falloir éviter ceux qui ont un processus de compostage long.

Les déchets de cuisine pour mon bac à compost

Voici une liste (non exhaustive) des déchets de cuisine que vous pouvez mettre dans votre compost :

  • Toutes les épluchures de fruits et légumes
  • Les restes de repas (même si il est mieux de terminer ses plats pour éviter le gaspillage alimentaire)
  • Déchets de viande, poisson et crustacés (éviter les gros coquillages). Attention de ne pas en mettre trop pour ne pas attirer nos amis les rats.
  • Croûtes de fromage (éviter les croûtes en plastique)
  • Peaux d’agrumes
  • Pain rassis
  • Aliments avariés ou périmés
  • Coquilles d’œufs
  • Sopalin non huilé, carton sans encre et papier blanc
  • Filtre et marc de café, de thé, de tisanes

Les autres déchets à mettre dans mon bac à compost

  • Les tontes de pelouse : en petite quantité de préférence et sèches
  • Plantes vivaces et lierre : attention de les laisser sécher avant de les placer dans votre compost
  • Litière de chats : minérale ou végétale et en petite quantité. Si vos animaux sont malades, les jeter directement à la poubelle.
  • Plantes malades : parfait pour le compost.

ATTENTION ! Pour les cendres et résidus de cheminée, ils sont à proscrire absolument de votre compost car ils risquent de l’asphyxier. Par contre vous pouvez les épandre sur le sol de votre potager pour l’enrichir, en essayant de ne pas trop en mettre au pied des cultures. Il vaut mieux également éviter de mettre les papiers journaux qui contiennent de l’encre.

Pour ma part, mon compost se compose principalement d’épluchures de fruits et légumes et déchets végétaux du jardin (herbes spontanées et tontes de pelouse). Parfois je place directement mes déchets organiques directement sur mes planches de cultures.

La proportion que vous devez viser pour le compost est 2/3 de matière humide contre 1/3 de matière sèche.

Si vous n’avez pas encore de composteur chez vous, vous avez plusieurs possibilités :

  • Vous renseigner auprès de votre commune
  • Le fabriquer vous-mêmes si vous bricolez
  • En commander un prêt à l’emploi en ligne.

Pour compléter cet article, n’hésitez pas à nous dire en commentaire si nous avons oublié certains déchets qu’il est possible de placer dans son compost.

A lire également : Comment valoriser ses déchets verts ?

À découvrir

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Pourquoi semer des œillets d’inde au potager ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment savoir quand récolter les pommes de terre ?

Comment arroser les tomates ?

Comment arroser les tomates ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Le marc de café est-il efficace contre les pucerons ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents