La nature regorge de plantes qui renferment des bienfaits insoupçonnés. Certaines d’entre elles peuvent même se trouver dans votre jardin sans même que vous le sachiez. Parmi elles, vous avez le plantain lancéolé qui est très prisé en phytothérapie pour ses propriétés. En effet, cette plante médicinale a des effets antiviraux, antibactériens, antitussifs et anti-inflammatoires. Mais c’est quoi exactement le plantain lancéolé ? Comment le reconnaître et comment s’en servir pour traiter vos maux ?

⛔️Attention ! La cueillette de plantes sauvages comporte des risques. N'utilisez ou ne consommez jamais une plante dont vous n’êtes pas sûr(e) à 100% de ses effets. Cela pourrait vous être fatal ... comme dans le film Into the Wild !

FORMEZ-VOUS afin de connaître les règles de cueillette, avec Le Chemin de la Nature

🌿 LA FORMATION DU CUEILLEUR


La formation en ligne complète pour cueillir, se nourrir, se soigner par les plantes et faire ses remèdes.

👍 BON PLAN !

Profitez de 5% de réduction avec le code

JARDINAUTES5

  • Garantie Satisfait ou remboursé à 100%

  • Plus de 7200 apprenants déjà inscrits

  • 100 % des élèves recommandent

Le plantain lancéolé, c’est quoi ?

De son nom scientifique Plantago lanceolata, le plantain lancéolé, s‘appelle aussi « herbe à cinq côtés », « herbe à cinq coutures » ou encore « plantain étroit ». Le mot « plantago » vient de « planta » qui signifie littéralement « plante des pieds ». Un nom qui lui a été attribué du fait de la forme de ses feuilles.

Notons aussi que l’humanité a déjà exploité les propriétés médicinales du plantain lancéolé depuis l’Antiquité.

Comment le reconnaître ?

Cette plante mesure généralement entre 10 et 60 cm. Il se distingue par une touffe compacte très caractéristique à sa base. Vous ne remarquerez aucune tige apparente.

Aussi, les feuilles du plantain lancéolé sont dressées et prennent la forme de fer de lance. C’est d’ailleurs pour cela que cette plante a été qualifiée de « lancéolées ».

En ce qui concerne les fleurs du plantain lancéolé, vous pourrez facilement les reconnaître par leur forme. Elles sont disposées en épi court et sont doté de minuscules pétales de couleur brune. Toutefois, leurs étamines sont bien apparentes.

Enfin, cette plante vivace apprécie particulièrement la lumière et les milieux herbeux. Vous les trouverez donc facilement sur les chemins, jusqu’à 2 200 m d’altitude. Elle a, par ailleurs, une très forte résistance au piétinement.

Propriétés médicinales du plantain

Comme pour la majorité des plantes médicinales, ce sont surtout les feuilles et les parties aériennes du plantain qu’on utilise. On attribue d’ailleurs trois grandes propriétés à cette plante. Effectivement, elle a des effets :

  • antiseptiques – cette propriété lui permet d’aider à former une barrière contre les virus et les bactéries.
  • anti-allergiques – le plantain inhibe la libération d’histamine et apaise les réactions allergiques. Outre cela, il module aussi la production de certaines molécules qui prennent part aux diverses réactions allergiques.
  • anti-inflammatoires – via cette propriété, cette plante offre une protection optimale aux muqueuses en formant un mucilage et en inhibant l’activité de divers enzymes. Dans le cadre d’une affection respiratoire, le plantain favorise l’apaisement des voies respiratoires. Il facilite aussi la respiration.

Par ailleurs, ses propriétés anti-oxydantes et antitussives rendent aussi cette plante très intéressante. D’ailleurs, le plantain lancéolé est aussi efficace en cas de bronchite chronique. De même en ce qui concerne les irritations oropharyngées avec une toux sèche.  

Comment le consommer et l’utiliser ?

L’usage du plantain lancéolé peut se faire soit par voie interne ou par externe.

Dans le premier cas, vous pouvez en trouver sous forme de complément alimentaire en pharmacie. La gélule est à prendre avant le repas. Mais si vous souhaitez utiliser la plante directement, la dose à prendre en une journée varie entre 4 à 6 g, à répartir en plusieurs prise.

A titre d’exemple, une tasse d’infusion doit contenir 150 mL d’eau bouillante mélangée à 2 c.à.c rasées de plantain. Vous devez ensuite filtrer le mélange et en prendre entre 3 à 4 tasses par jour.

En ce qui concerne l’usage de la plante par voie externe, les feuilles sont généralement utilisées en cataplasme. Il existe également des crèmes à base de cette plante à appliquer sur les piqûres d’insectes ou encore pour traiter les gerçures et les crevasses.

Les précautions à prendre par rapport à la consommation de plantain lancéolé

Même si le plantain est un remède naturel à divers maux, son utilisation doit se faire avec précaution. Tout d’abord, sachez que vous ne pouvez pas en consommer si vous êtes enceinte. Tel est aussi le cas des enfants de moins de 3 ans. Ensuite, sachez que cette plante peut provoquer des irritations. Enfin, un surdosage peut avoir des effets hypnotiseurs et laxatifs.

Les 3 meilleurs livres sur les plantes sauvages médicinales ⬇️

Le petit guide des plantes médicinales

Un petit guide tout en couleurs pour apprendre à reconnaître les plantes médicinales ! De nombreuses plantes médicinales sont à portée de main pour pouvoir se soigner le plus naturellement possible. Apprenez à les reconnaître : description, habitat, période de floraison, localisation, bienfaits, conseils pour la cueillette et la conservation... grâce à ces 70 fiches d'identification, les plantes médicinales n'auront plus de secrets pour vous !

Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France

Publié en 1947, cet ouvrage du chanoine Paul-Victor Fournier, professeur et homme d'Eglise, mais avant tout passionné de plantes, demeure une véritable bible pour tous les amateurs de soins par les plantes. 1500 plantes y sont répertoriées. On y trouve la description botanique illustrée du végétal, ses dénominations savantes et communes, étrangères et vernaculaires. L'accompagnent la composition chimique, les manières de l'employer, une posologie et ses dangers éventuels.

Plantes sauvages médicinales : Reconnaître, récolter, préparer

60 fiches illustrées pour reconnaître sans se tromper les plantes sauvages médicinales : description précise, époque et lieux de cueillette, partie à récolter, méthode de conservation et de préparation. Plus de 160 recettes santé et beauté largement illustrées.

Laisser un commentaire