Trompettes de la mort : les meilleures recettes

Trompettes de la mort : les meilleures recettes

⏳ Temps de lecture : 3 minutes

Durant vos balades en forêt, vous avez pu cueillir pas mal de trompettes de la mort ? Cependant, vous ne savez pas comment les cuisiner pour profiter pleinement des minéraux et des vitamines qu’elles contiennent ? Pas de panique ! Vous trouverez ci-après les meilleures recettes avec les trompettes de la mort. En plus d’être délicieux à souhait, les plats suivant se cuisinent facilement. Ça y est, vous avez nettoyé vos champignons ? Suivez donc le guide !

Trompettes de la mort à la crème

Ce plat peut servir d’accompagnement à votre rôti de veau. Pour le préparer, il vous faut les ingrédients suivants : 300 g de vos fameuses trompettes de la mort, 150 g de crème, 50 g de beurre, 2 échalotes,  1 c.à.c de fécule de maïs, 1 citron, du persil, du sel et un peu de poivre.

Commencez par hacher votre persil et les échalotes que vous aurez préalablement épluchées. Ensuite, mélanger la fécule, la crème et le jus de citron pressé et salé le mélange. Il ne vous reste plus alors qu’à faire chauffer votre beurre, y ajouter le persil, les échalotes et vos trompettes. Lorsque le mélange commence à cuire, ajoutez le mélange à base de crème puis assaisonnez.

Trompettes de la mort poêlée avec de la persillade

Ce second plat est assez basique, mais sa simplicité n’affecte en rien sa saveur. Pour préparer votre poêlée de trompettes de la mort avec sa persillade pour 6 personnes, il vous faudra :

  • 1 kg de trompettes de la mort ;
  • de l’eau ;
  • du vinaigre ;
  • de l’huile d’olive ;
  • du poivre (selon votre goût) ;
  • du sel ;
  • ½ botte de persil haché ;
  • 1 gousse d’ail hachée.

Après avoir nettoyé vos champignons dans un bain d’eau vinaigrée, faites les revenir dans une sauteuse. Attendez que le jus de cuisson s’évapore complètement avant d’ajouter l’huile d’olive.

Vous pouvez ensuite assaisonner avec du poivre et du sel selon votre préférence. N’hésitez pas à bien mélanger avec une cuillère en bois pour un meilleur assaisonnement.

La dernière étape consiste à faire revenir le persil et l’ail haché dans une poêle beurrée. Ensuite verser le mélange sur vos champignons et le tour est joué.

Bien évidemment, vous pouvez ajuster l’assaisonnement ainsi que la quantité d’ail et de persil selon vos goûts.

Bœuf aux trompettes de la mort

Pour apporter de délicieuses saveurs champêtres à vos plats de bœuf, vous pouvez y ajouter des trompettes de la mort. Cette recette convient d’ailleurs en cette saison de fête de fin d’année.

Les ingrédients

 Pour la préparer, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • plusieurs morceaux de bœuf bourguignon ;
  • des trompettes de la mort séchées (environ 2 poignées) ;
  • des lardons fumés ;
  • du beurre ;
  • un peu de vin rouge ;
  • des champignons de Paris prédécoupés en rondelles ;
  • de l’huile ;
  • du thym ;
  • du laurier ;
  • 4 petites échalotes ;
  • Un peu de farine ;
  • du sel et du poivre.
La préparation

La première étape de la préparation consiste à faire revenir vos morceaux de bœuf bourguignon dans de l’huile et du beurre. Mettez-les sur feu moyen et attendez jusqu’à ce qu’ils soient dorés pour ensuite les mettre dans une cocotte. Prenez les lardons et faites les revenir dans la poêle, puis disposez-les dans la cocotte.

L’étape suivante consiste à faire revenir les échalotes émincées dans la poêle. Par la suite, déposez-les dans la cocotte avec les viandes. Maintenant, assurez-vous de bien déglacer la poêle utilisée précédemment avec un peu de vin rouge et réservez le jus obtenu.

Ajoutez un peu de farine à l’ensemble des ingrédients que vous avez mis dans la cocotte et laissez le tout mijoter à feu vif. Lorsque le mélange est bien homogène, ajoutez-y le jus que vous avez réservé et remuer doucement avec une cuillère en bois. Ensuite, ajouter du vin rouge jusqu’à recouvrir la viande.

Assaisonnez avec du sel et du poivre et ajouter le thym, le laurier et les champignons dans la cocotte. Il ne vous reste plus qu’à laisser cuire sur feu doux durant 2 heures. Lorsque la viande est bien confite, vous pouvez servir.


Attention la cueillette de champignons comporte des risques. Ne mangez jamais un champignon dont vous n’êtes pas sûr(e) à 100% qu’il soit comestible. Pour cela formez-vous afin de connaître les règles de cueillette et faites appel à un mycologue pour vérifier votre cueillette si vous n’êtes pas sûr(e).

Formation Champignons – Le Chemin de la Nature

Apprenez à identifier, cueillir et cuisiner les champignons comestibles qui se trouvent autour de chez vous

À découvrir

A la découverte du champignon oreille de judas

A la découverte du champignon oreille de judas

A la découverte du champignon vesse de loup

A la découverte du champignon vesse de loup

A la découverte du champignon collybie à pied velouté

A la découverte du champignon collybie à pied velouté

A la découverte du champignon pied bleu

A la découverte du champignon pied bleu

Commentaires

Laisser un commentaire

Photo Le Petit Jardinier

 

 

 

 

Cher jardinaute, bienvenue !

Je suis Dimitri (créateur de ce site), j’ai 33 ans, et en 2018 j’ai décidé de quitter la ville (Paris) pour m’installer à la campagne.

À la base, le site jardinautes était un laboratoire personnel que j’avais créé pour m’aider dans mon apprentissage de la nature.

Quelques années plus tard, je me rend compte que de plus en plus de personnes viennent chercher ici des réponses à leurs questions sur le potager, les plantes sauvages, les champignons etc.

J’ai donc décidé d’en faire un laboratoire partagé avec vous 👍

L’objectif de jardinautes.com est de transmettre les belles valeurs de l’autonomie alimentaire au travers du web.

Ce site est collaboratif, si tu souhaites participer à son développement (en écrivant des billets de blog sur des sujets qui t’intéressent) tu peux envoyer un mail juste ici.

Bonne visite jardinaute !

Au fait, si tu te demandes d’où vient le nom « jardinaute », c’est tout simplement la contraction entre « jardinier » et « internaute ».

Choisir une catégorie

Conseils pour bien démarrer au potager
Formation du cueilleur le chemin de la nature

Articles récents